MADAME BUTTERFLY

PATINE

Musique: Puccini / Mise en scène: Daniel Benoin / Décors: Jean-Pierre Laporte / Costumes: Nathalie Benoin et Françoise Raybaud Pace

Décor de désolation : Nous sommes en 1945, le metteur en scène transpose  ici cet opéra de Puccini dans un Nagasaki dévasté par  le souffle nucléaire de la bombe. Les costumes sont en résonances avec cet esthétique post-apocalyptique stylisée.

Mme ButterflyPatine sur près de 90 pièces de costume.

Deux effets sont recherchés: un feu de plancher qui serait venu lécher l’extrémité des costumes.
un voile de poussière et de cendres grisâtres déposées sur les épaules.

I) Découpe du bas des kimonos et mise en place des structures.

2) Application de teinture aux extrémités du costume

3) Application de peinture, au pinceau large sur tissu sec.
Par le mouvement de pinceau, accentuation les plis du tissu en formant
une patine en adéquation avec l’ambiance et les lignes du décor.

Mme ButterflyTravail de teinture et patine effectué pour le décor, en collaboration avec les équipes de peintres,
accessoiristes et tapissiers de l’Opéra de Nice.

Patine des rideaux de fond de la maison de Butterfly Acte I, teinture appliquée au pinceau et
noircie à la peinture. Teinture et décoloration de l’assise des chaises de l’armée américaine,
avec pour consigne de faire une patine d’usure et jaunie au soleil.

Photos : Dominique Jaussein / Nice Mars 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s